Le printemps pointe le bout de son nez, mais il est enfin temps d’enfourcher les deux roues et de sortir profiter du paysage. À cet effet, Sherbrooke possède un vaste réseau de pistes cyclables pour admirer les plus belles vues de la ville et de sa périphérie, en toute quiétude. Passionné de vélo depuis aussi longtemps que je m’en souviens, j’emprunte les pistes à chacune de mes sorties. Ne serait-ce que pour quitter l’agglomération de manière paisible et sécuritaire.

Longer la rivière à vélo

Le long de la rivière Saint-François puis Massawippi, entre Bromptonville et North Hatley, cette piste est la plus longue. Mais probablement la plus plaisante de la municipalité! Dans un axe nord-sud, elle est majoritairement plane et boisée. Comme elle est éloignée du centre-ville, on y rencontre assez peu de marcheurs. Ce qui en fait une voie de prédilection pour les rouleurs de tous les niveaux qui pourront y circuler à vitesse réduite ou plus élevée. De plus, le couvert végétal est très agréable lors des chaudes journées d’été. La proximité constante avec la rivière apporte également des vertus particulièrement relaxantes.

 

Autour du lac à vélo

La piste autour du lac des Nations est certainement la plus connue et la plus appréciée des Sherbrookois. Elle est aussi la plus empruntée, surtout lors des belles journées de fin de semaine. Pour cette raison,les cyclistes doivent s’armer de patience en ces périodes achalandées. En revanche, en dehors de ces moments, cet axe permet de se rendre tranquillement dans les secteurs de l’université de Sherbrooke ou de Rock Forest. Tout cela en évitant toute la circulation du centre-ville.

Des sentiers plus spécifiques

La ville fait aussi la part belle aux vélos de montagne et autres fat bikes. Le Mont-Bellevue offre notamment de vastes portions dédiées aux spécialistes des descentes accidentées lors desquelles le casque est fortement conseillé. La Base de plein air André Nadeau propose quant à elle de nombreux sentiers parfaits pour les pneus crantés. Le site est ouvert au ski de fond en hiver et présente quelques pentes assez sympathiques pour les mollets et les cuisses. L’occasion de se balader à l’écart de la ville et à la fraîcheur du boisé. Profitez-en pour observer, au détour d’un virage, le ruisseau serpenter sous les ponts de bois.

Mille et un parcours

Que ce soit pour traverser la ville ou en sortir, la municipalité a intégré une multitude de voies, le long des routes ou à l’écart, pour permettre aux cyclistes de rouler en sécurité. Je vous conseille de consulter le plan du réseau cyclable pour choisir les meilleurs itinéraires à emprunter selon vos besoins. Il est régulièrement mis à jour et indique les secteurs fermés temporairement et les détours à effectuer.

Pour les pratiquer depuis de nombreuses années, je tiens à souligner que les pistes sont toujours très bien entretenues et agréables à parcourir. Que ce soit pour une petite balade ou pour s’échauffer les jambes avant une longue sortie.

Bonne saison de vélo!

Pour en savoir plus sur le vélo à Sherbrooke, visitez velo.destinationsherbrooke.com