Culture et sorties

/, Nouvelles/Retour vers le passé

Retour vers le passé

Par |2019-09-03T14:39:59-05:003 septembre 2019|

Alors que l’été tire à sa fin, peut-être que vos vacances sont maintenant derrière vous ou bien êtes-vous dans vos préparatifs pour partir. Par curiosité, quel moyen de transport avez-vous utilisé ou lequel comptez-vous prendre? L’avion? Le train? Le bateau? La voiture? De nos jours, les choix ne manquent pas et les possibilités de voyager partout dans le monde sont immenses. Par exemple, si vous voulez découvrir les autres continents, l’avion est évidemment le premier transport qui vous vient en tête pour vous y rendre. Pour découvrir les beaux paysages de l’Ouest canadien, le train est vraiment un super moyen. La voiture est, bien sûr, un bon moyen pour les plus courtes distances. Les gens au début et au milieu du 20e siècle n’avaient pas autant de possibilités. C’est plus difficile à imaginer de nos jours, mais, auparavant, les voyageurs étaient plus limités dans leurs moyens de déplacement et, par le fait même, dans leur choix de destination voyage. En fait, la durée des vacances n’était pas la même non plus. Et pour voyager, les gens devaient consacrer beaucoup plus temps afin de se rendre à leur destination. Les habitudes des vacanciers par le passé étaient assez différentes. C’est justement ce passé que le Musée d’histoire de Sherbrooke veut vous faire découvrir par le biais de l’exposition Passeport pour les vacances. Grâce à des photos d’archives, à des cartes postales et à des objets d’époque mis à votre disposition, vous êtes plongés dans un beau voyage à travers le temps. Vous êtes prêts? Allons-y !

Votre parcours prend l’aspect de véritables carnets de voyage grand format. Pour rendre ce retour dans le temps bien réel et concret, vous avez accès aux souvenirs de plusieurs familles sherbrookoises qui ont eu la générosité de partager des photos de leurs périples. Ainsi, vous faites entre autres la connaissance de la famille Leblanc, ces globe-trotteurs qui vous amènent notamment dans leurs aventures en voilier en Pyrénées-Orientales, dans leur périple au Maroc et dans leur voyage en France. Vous pouvez aussi suivre la famille Daigneau dans leur pèlerinage à Londres. Toutes ces photos familiales donnent presque l’impression de revivre leurs voyages avec eux. Vous prenez part au bonheur, à la joie et au sentiment de liberté que leur procurent ces moments de dépaysement que ce soit en train – dont le déplacement s’étant sur plusieurs jours – ou à bord des paquebots. Plus près d’ici, grâce à la construction de nouvelles routes, les gens ont pu aller bien plus loin qu’auparavant. Avouez que cela n’est pas très pratique de sillonner les routes du Canada et des États-Unis sur des chemins de terre battue. Avec la construction de nouvelles routes; vient les possibilités de découvrir d’autres horizons. À eux maintenant les chutes Niagara, Old Orchard et Atlantic City ! Sans oublier la belle région des Cantons-de-l’Est et sa villégiature qui attirent la bourgeoisie locale et, grâce au développement du transport ferroviaire et du réseau routier, les gens d’ailleurs en province et du sud des États-Unis.

Allons à la plage !

Mesdames, combien de temps passez-vous à la recherche du parfait maillot de bain; celui dans lequel vous allez vous sentir belle et confortable? Si vous aimez la mode, vous serez enchantées de découvrir les modèles de maillot utilisés par les femmes pour aller passer une belle après-midi à la plage. Mœurs de l’époque obligent, vous vous doutez bien que les maillots de bain couvrent beaucoup plus de peau que ceux d’aujourd’hui. Vous allez assurément craquer pour le maillot de bain avec son veston assorti en nylon et coton. Il est d’une telle élégance ! Messieurs, on ne vous a pas oubliés. Les photos d’archives vont sûrement vous amuser. Avant le speedo et les bermudas, les hommes portaient des combinaisons. Eh oui, vous verrez que la mode a, elle aussi, grandement évolué.

De véritables trésors

En plus de donner accès à leurs belles photos, plusieurs familles ont également légué leurs accessoires de voyage, leurs carnets et leurs passeports. Le fer à repasser de la famille Letellier devait être assez pratique à trimballer. De même que leur ensemble de rasoir fabriqué au début des années 30. Le Musée d’histoire de Sherbrooke met également à votre disposition des petits bijoux dont le poudrier produit par Max Factor à partir de 1953. Une autre belle occasion pour comparer vos accessoires personnels à ceux du passé.

Inspiration, quand tu nous tiens !

Pour certains, cette exposition va vous replonger dans vos propres souvenirs. Pour d’autres, cette visite saura peut-être vous inspirer pour vos prochaines vacances. Quoi qu’il en soit, vous repartirez avec un beau bagage de connaissances et vous saisirez encore plus la chance que vous avez, en 2019, d’avoir le monde à votre portée.

 

Musée d’histoire de Sherbrooke

275, rue Dufferin

Sherbrooke, (Québec) J1H 4M5

info@mhist.org

819 821-5406

À propos de l'auteur